Pèlerinage à Verdelais du 7 au 8 mars 2015

Prises de soutanes et tonsures au séminaire Saint-Vincent de Paul le 2 février 2015

   

    Pour voir les photos de la prise de soutane et des tonsures qui ont lieu le samedi 2 février dernier

   au séminaire Saint-Vincent de Paul de l'Institut du Bon Pasteur : http://www.seminairesaintvincent.fr/home.php?area=photos&evt=108&lang=fr

Monsieur l'abbé Prieur nous a quittés

Bien chers amis,



  J’ai la grande peine de vous informer du décès de M. l’abbé Prieur de Grandville, survenu hier soir (22 janvier 2015)

 vers 23h15, à l’hôpital de Besançon.

  Depuis des années maintenant, M. l’abbé Prieur lutait avec patience contre un cancer du pancréas.

  En soins palliatifs depuis plusieurs semaines, Maître Jérôme Triomphe, son ami et le nôtre, a pu le voir quelques heures

Cours de catéchisme en ligne leçon 6 (L'homme) et leçon 7 (Le péché originel )

 

 

  Pour voir les leçons en vidéo et télécharger les documents qui les résument :

 

 -Sixième leçon : l'homme : http://blog.institutdubonpasteur.org/Lecon-n-o6-L-homme

 

 -Septième leçon : le péché originel : http://blog.institutdubonpasteur.org/Lecon-n-o7-Le-peche-originel

 

Nous aider

Bienvenue

Comme le dit si profondément le Bon Pasteur Lui-même : « Je connais mes brebis et mes brebis me connaissent ».

Cette communion divine avec notre divin Maître, fondée sur la communication des biens, la réciprocité dans la connaissance et la bienveillance, bref sur une véritable amitié – « Je ne vous appellerai plus mes serviteurs… mais mes amis » – , concerne tout d’abord les membres prêtres de notre Institut. Mais parce que le Christ-Seigneur envoie ses prêtres vers vous, fidèles ou non, comme le Père l’a envoyé vers nous tous, il est juste que cette connaissance réciproque du Pasteur et des brebis passe par ces amis qu’Il s’est choisis de toute éternité. C’est pourquoi, dit l’Apôtre, « nous nous acquittons d’une ambassade auprès de vous » et notre ardent désir sera toujours de vous communiquer l’espérance fondée sur cette science suréminente et de Jésus-Christ. L’Institut du Bon-Pasteur est d’abord et restera toujours l’organe de cette mission primordiale : « Répandre parmi les nations la bonne odeur de Jésus-Christ ».

Mais parce que les temps sont durs, parce que la charité du grand nombre s’est refroidie et parce que « les hommes ne supportent plus la saine doctrine », il nous faudra parfois, en prêchant la parole, « insister à temps et à contre temps convaincre, supplier, reprendre ». Nous le ferons toujours « en toute patience et avec le souci d’instruire ». La polémique n’est pas de notre goût, nous lui préférons la défense doctrinale de la foi traditionnelle, celle qui procure la vie éternelle. Fasse la douce Providence que nous soyons exempts des pièges de la dialectique ; que sa Lumière et sa Bonté nous maintiennent sereins à cette mission, pour l’honneur de Dieu et de son Christ !

Abbé Philippe Laguérie +

Syndiquer le contenu